Méthodologie

Pour faciliter la construction de votre projet, de la réflexion à la livraison, l’architecte est votre interlocuteur privilégié.

L’échange avec le maître d’ouvrage doit être permanent à tous les stades du projet. De la qualité de ces échanges dépend la qualité du projet final. Le programme doit être écouté et compris pour être interprété. Sa définition claire est une étape incontournable dans le processus de création. Pour répondre aux attentes du maitre d’ouvrage, l’architecte doit sans ambiguïté comprendre ses envies, ses besoins et ses contraintes. La définition des contraintes est aussi nécessaire que celle des besoins et envies, car elles représentent un élément fondateur et libératoire dans le travail de conception de l’architecte.

Chaque projet fait l’objet d’un travail concerté entre chaque membre de la maîtrise d’œuvre et les entreprises. L’architecte est la personne qui centralise les informations et les organise. Au sein de l’atelier, le projet évolue au fil des réflexions grâce aux outils de production.

L’atelier utilise tous les outils susceptibles de concevoir, modifier, vérifier, expérimenter le projet : le croquis, la maquette, la maquette virtuelle, le dessin, la conception assistée par ordinateur et l’image de synthèse. Ces derniers sont les outils qui permettent la compréhension au plus juste de vos souhaits et attentes, et le moyen de vous proposer des réponses claires, adaptées et pertinentes.

De nombreuses réunions de synthèses sont effectuées en fonction de l’avancement de votre projet, mettant en parallèle les choix architecturaux, le budget et l’aspect technique de la construction. Son développement doit être fait dans le respect des délais et des coûts. La transparence est totale. Le projet se concrétisera favorablement dans ces conditions. Par ailleurs pour qu’un projet existe, il est indispensable de le positionner dans un contexte. L’abstraction de ce dernier peut être une posture en soit.

Le contexte, les divers intervenants du projet et leurs approches fabriquent l’identité du projet.
Que ce soit par la création, la rénovation, l’extension ou la modification d’un bâtiment, le contexte est l’autre clé du projet. Le projet doit révéler le potentiel du site, le mettre en valeur et toute intervention participe à l’ensemble des éléments environnants présents ou à venir. Le contexte devient la matière première du projet.
Le bâtiment entretien un rapport privilégié avec son contexte, depuis l’extérieur par son insertion comme depuis l’intérieur par le jeu des ouvertures, l’orientation. L’histoire, la sociologie, la culture du lieu font parti des incontournables du projet.

L’idée constructive doit être le prolongement de l’expression du concept. Les principes constructifs doivent être les plus justes possibles en fonction du contexte. Chaque détail doit porter en lui l’expression du projet.

L’agence s’inscrit dans son temps par la formalisation de réponses architecturales contemporaines, dont le fond et définit par le contexte et les échanges avec le maître d’ouvrage. La forme en découle naturellement, avec l’utilisation de matériaux et contraintes actuels.

 

Le schéma de communication est le suivant :

  • le client définit les orientations initiales
  • l’équipe de maîtrise d’œuvre analyse, propose etconseille le maitre d’ouvrage
  • le client valide le parti et les hypothèses retenues
  • L’architecte réalise des préconisations
  • Le client valide les choix
  • L’équipe de maitrise d’œuvre applique ces choix