Les missions de base

2ID-10064591ID-10093119ID-10063481ID-10051748a-fID-1006165ID-10069096

Phase 01 : le recueil des données

Le point de départ de tout projet consiste à réunir l’ensemble des pièces nécessaires à la compréhension du site, à son étude avant toute projection architecturale.

Les pièces à recueillir concernent le terrain ou la maison existante :

– cadastre,
– plan topographique,
– bornage,
– plan d’état des lieux de la maison …

Les réglementations font parties de la deuxième collecte de pièces :

– urbanisme,
– paysager,
– règlement de lotissement…

L’analyse des pièces permet d’appréhender le contexte au sens large, en variant les échelles.

Phase 02 : réunion de concertation

Diverses réunions peuvent être organisées avant la conception du projet avec le maître d’ouvrage, comme avec l’ensemble des membres de la maîtrise d’œuvre.

Phase 03 : esquisse

De l’esquisse émane une proposition d’ensemble répondant aux attentes du maître d’ouvrage, en traduisant les éléments majeurs du programme, en vérifiant l’adéquation du budget.

L’équipe de maitrise d’œuvre analyse le programme après avoir visité les lieux, prend connaissance des données techniques, juridiques et financières qui lui sont communiquées par le maître d’ouvrage. A cette occasion, elle émet toutes les observations et propositions qui lui semblent utiles.

Durant la conception du projet les hypothèses retenues sont testées et validées avant d’être présentées au client, que ce soit en volumétrie, croquis, images de synthèse ou en maquette.

L’esquisse arrête les dimensions principales de l’ouvrage ainsi que son aspect extérieur, les matériaux. Les dispositions techniques sont définies suivant des schémas de principe.

Phase 04 : demandes administratives

La conception générale du projet étant arrêtée, l’agence établit les documents graphiques et écrits de sa compétence, nécessaires à la constitution des demandes administratives.

Après la présentation des documents en mairie et leur signature par le maitre d’ouvrage, ce dernier les dépose en mairie pour instruction.

Dès réception des accords et de l’arrêté avec ses annexes, un panneau d’affichage est effectué par l’agence et positionné sur le terrain ou la maison concerné.

Phase 05 : dossier de consultation des entreprises

Le maître d’ouvrage décide de faire appel ou non à la concurrence entre les entreprises. Il examine avec l’architecte les modalités de réalisation de l’ouvrage, et décide du mode de consultation des entrepreneurs. La dévolution des marchés de travaux par corps d’état séparés rend nécessaire une mission complémentaire de synthèse et d’OPC.

L’architecte réalise l’ensemble des pièces graphiques et écrites pour la consultation, le chiffrage et l’analyse des entreprises. Un planning prévisionnel est établi.

Après la remise des offres, une analyse complète est effectuée afin d’accompagner le maître d’ouvrage pour le choix des entreprises.

Les garanties de l’entreprise, sa santé financière et juridique sont étudiées et participent au choix final.

Phase 06 : passation des marchés

Sur la base du rapport établi par l’architecte, le maître d’ouvrage retient les entreprises pour son chantier et les conditions de réalisation de ce dernier.

Les marchés et les pièces constitutives sont établies et réunies par l’architecte.
Ils sont rédigés par l’agence d’architecture mais sont signés par l’entreprise et le maître d’ouvrage qui s’engagent l’un envers l’autre contractuellement.

Une date d’ouverture de chantier est choisie et le maître d’ouvrage transmet une déclaration réglementaire d’ouverture à l’autorité compétente.

Phase 07 : chantier

L’architecte définit une fréquence de visite de chantier. Lors de ces visites, l’architecte coordonne les entreprises et vérifie que les travaux exécutés sont conformes aux règles de l’art et aux documents formant le dossier marché.

Des comptes rendus sont rédigés pour consigner par écrit l’avancement du chantier, permettre la coordination et définir les travaux à effectuer en priorité.

Dans le cas de travaux supplémentaires, des avenants aux marchés sont rédigés et signés par l’entreprise et le maître d’ouvrage.

Des certificats de paiement sont transmis au maître d’ouvrage pour le paiement sur avancement de l’entreprise. Ce dernier vise les travaux effectués et la facture. A sa réception le maître d’ouvrage doit faire le nécessaire pour honorer la situation des entreprises dans des délais raisonnables, conformes aux marchés.

Le maître d’ouvrage est accompagné durant tout le chantier. L’architecte intervient lors des opérations de réception, de constats et de levées des réserves et jusqu’à sa livraison.

 

Les missions complémentaires

Les principales missions complémentaires sont au nombre de cinq :

– le relevé d’état des lieux,
– le dossier quantitatif des ouvrages,
– les études d’exécution,
– les études de synthèse,
– l’ordonnancement, pilotage et coordination du chantier.

Relevé des existants
Nos relevés comprennent le mesurage et la représentation de tout ou partie d’un ouvrage existant.

Dossier quantitatif des ouvrages
Le DQO a pour objet de fixer la présentation des offres des entreprises. Ce document, présenté sous la forme d’un bordereau-cadre, énumère les diverses unités d’œuvre et en précise les quantités pour chaque corps d’état.

Les études de synthèse
Elles ont pour objet d’assurer la cohérence spatiale des éléments d’ouvrage de tous les corps d’état, dans le respect des dispositions architecturales. Quand les marchés sont attribués à plusieurs entrepreneurs chargés d’établir leurs propres plans d’exécution, le maître d’ouvrage confie à l’architecte cette mission complémentaire.

Ordonnancement pilotage et coordination
L’ordonnancement et la planification ont pour objet d’analyser les tâches élémentaires portant sur les études d’exécution et les travaux, de déterminer leurs enchainements, voire de proposer des directions permettant de tenir les délais fixés.

La coordination a pour objet de planifier les interactions pendant la durée des travaux.

Le pilotage met en application les choix effectués.

Le choix de réaliser les travaux en corps d’état séparés par le maître d’ouvrage implique la prise de cette mission complémentaire.

Lorsque cette mission est confiée à un tiers, le maître d’ouvrage met les personnes en contact et définit clairement la mission confiée à ce dernier.